{ notes }

S'ennuyer au musée ?

Du 27 avril au 23 septembre, la galerie des enfants du Centre Pompidou, présente TA-DA !, une jouissive proposition interactive de Navid Nuur.

L'exposition déploie un tourbillon de modules (interimodules) pour les petits et les grands. Des modules qui transmettent l'envie de créer par soi-même à partir de n'importe quels matériaux (qu'ils soient tangibles ou numériques) !

Parmi la vingtaine d’interimodules présentés, Bored at the museum a particulièrement retenu mon attention !

« Bored at the museum propose aux enfants et à leurs parents de prendre la pose en imitant une œuvre  de la collection du Centre Pompidou et de se photographier. Ces instantanés deviennent ainsi le reflet d’un état d’âme, d’une disposition émotionnelle face à l’œuvre. Bored at the museum est un projet global mené auprès des visiteurs de musées mimant souvent les œuvres qu’ils regardent. » (Extrait du Dossier de Presse du Centre Pompidou)

 

Les étapes du projet participatif :

- A l'origine, Navid Nuur cherche et trouve dans l'Internet des photos de personnes qui s'approprient des œuvres d'art en se mettant en scène. Une pratique amplifiée ces dernières années par la généralisation de la photographie numérique et plus encore par l'usage des smartphones pour celle-ci.

Bored at the museum - Sur le Net

- En 2010, Navid Nuur publie aux éditions Mousse Publishing « Bored at the Museum, Bored at the Studio ». Un ouvrage qui compile plusieurs dizaines de ces photos. Dans celui-ci, cette pratique est décrite comme un « ennui créatif » !

Tête de Urs Fischer

- En 2013, dans l'exposition « Ta-Da! » quelques-unes de ces photos sont présentées sur un écran. Juste à coté, le visiteur est invité à "jouer avec une oeuvre" à sa façon puis à envoyer la photo de sa performance par courriel au site du projet :

http://www.boredatthemuseum.com/

Lors de ma visite (le vendredi 3 avril 2013), l’œuvre était une tête d'Urs Fischer (Une tête dont une main pince le nez).

Le point remarquable c'est que la transmission de cette pratique d'appropriation est ici effectuée par l'institution, une transmission particulièrement destinée aux enfants.

Appropriation de la tête d'Urs Fischer

 

// Créé le 04/05/2013 | Dernière modification le 04/05/2013
// Photos : Omer Pesquer

Partager

 
 

▲ -- remonter -- ▲